Transition verte

La transition verte fait référence aux mesures de lutte contre le changement climatique, lié à l’émission des gaz à effet de serre. Face à l‘augmentation de la quantité de ces gaz dans l’atmosphère, une réponse internationale et nationale a été prise.

La transition écologique est faite dans le cadre des engagements internationaux et européens, dont les objectifs sont menés principalement par le gouvernement fédéral. Dans ce cadre, le Plan National énergie-climat 2021-2030 intègre les politiques et les mesures concernant la fiscalité, l’énergie et le transports tant pour les autorités fédérales que fédérées, tels que l’encouragement d’investissement dans les obligations d’État vertes belges, la Stratégie national d’adaptation, des contributions pour des politiques climatiques dans les pays en développement ou la Stratégie à long terme pour la réduction des émissions de gaz à effet de serre en Belgique.

Cependant, de nombreux domaines de compétence relatifs à la gouvernance climatique sont répartis entre l’Etat fédéral et les Régions (c’est ce qu’on appelle la répartition des charges), dont la stratégie à long terme, le registre national des gaz à effet de serre, la politique nationale d’adaptation ou la tarification du carbone sont des exemples.

Au niveau international, l’Accord de Paris marque l’objectif de réduction d’émissions, et, à niveau européen, différents engagements ont été pris par les états membres, tels que le Cadre climat-énergie 2030 ou le Green deal européen (pacte vert pour l’Europe).

Transition verte