Pour qui voter ?

Comprendre le vote et le processus électoral, c'est bien ; mais pour quel niveau de pouvoir ?

Qui peut être candidat élu ?

Conditions d’âge

Les candidats doivent être âgés au jour de l’élection :

  • de 21 ans accomplis pour le Parlement européen ;
  • de 18 ans accomplis pour la Chambre des Représentants et le Sénat, les Parlements de Communautés et de Régions, les Provinces et les Communes.

Conditions de nationalité

Les candidats qui se présentent aux élections provinciales, régionales et fédérales doivent être de nationalité belge.

Les ressortissants des États membres de l’Union européenne peuvent se présenter sur les listes pour les élections européennes et communales.

Conditions de résidence

Les candidats qui se présentent doivent résider dans :

  • la commune/province où ils se présentent (depuis au moins le 1er août de l’année de l’élection) s’il s’agit d’élections communales/provinciales ;
  • le territoire de la Région (depuis au moins 6 mois avant les élections) en cas de présentation aux élections régionales ;
  • une commune belge lorsqu’il s’agit d’élections législatives fédérales ;
  • l’un des États membres de l’Union européenne lorsqu’il s’agit d’élections européennes.

Autres

  • Les candidats ne doivent pas avoir été déchus de leurs droits civils et politiques par une décision judiciaire (suspension ou déchéance du droit de vote ou d’éligibilité).
  • Le candidat doit veiller à ne pas avoir d’incompatibilité(s) entre les mandats qu’il exerce et sa fonction.

Exemples : un parlementaire européen ne peut pas être membre du Parlement fédéral, régional ou communautaire ; un parlementaire fédéral ne peut pas être fonctionnaire ou salarié de l’État, etc.

  • Sur une liste, les deux premiers candidats (titulaires et suppléants) ne peuvent être du même sexe. En outre, l’écart entre le nombre des candidats (titulaires et suppléants) de chaque sexe ne peut être supérieur à un. Lors des élections communales et provinciales, les listes doivent respecter le principe d’alternance homme-femme sur l’ensemble de la liste.
  • Les candidats aux élections européennes ne peuvent l’être dans deux pays en même temps.

Les effectifs et les suppléants

Les candidats effectifs peuvent être élus directement s’ils obtiennent suffisamment de voix.

En revanche, les candidats suppléants ne seront amenés à siéger que si un des élus ne peut exercer ses fonctions ou démissionne.

Aux élections communales et provinciales, il n’existe pas de candidats suppléants.

Exemple : si un député devient ministre, le suppléant devient député à sa place, le temps de son mandat. Si un député décède, le suppléant le remplace.

Centre de préférences de confidentialité

    Cookies fonctionnels

    Ces cookies sont strictement nécessaires pour vous fournir les services et fonctionnalités essentiels, y compris la vérification de l'identité, la continuité du service et la sécurité du site. La désactivation n'est pas disponible.

    Cookies techniques

    Analytics

    Ces cookies recueillent des données anonymes sur la façon dont les visiteurs utilisent notre site et comment il fonctionne. Nous les utilisons pour améliorer nos articles et expérience utilisateur.

    Google Analytics