Le vote par procuration

Tu as peut-être déjà entendu parler du vote par procuration ?

Si tu es dans une situation d’impossibilité de te rendre personnellement au bureau de vote, tu peux désigner une autre personne de confiance (n’importe laquelle, tant qu’elle remplit les conditions pour voter) qui votera en ton nom.

Pas toutes les raisons sont acceptées devant la loi ! Voici une petite liste des raisons valables habituelles :

  • Des raisons professionnelles ou de service (travail à l’étranger, militaires), ainsi que d’études.
  • Si tu exerces une activité en tant que travailleur·euse indépendant·e.
  • Des raisons de santé : si tu es malade, infirme ou incapable de te déplacer ou d’être transporté·e au bureau de vote.
  • Des vacances, qui impliquent que tu séjournes temporairement à l’étranger au jour de l’élection.
  • Batelier·ère·s, marchand·e·s ambulant·e·s, forain·e·s (et leur famille).
  • Convictions religieuses.

Des certificats ou des attestations sont toujours nécessaires pour prouver ton incapacité d’aller voter.

La ou le procurateur (la personne qui votera en ton nom) peut être n’importe lequel, tant qu’il·elle remplit les conditions pour voter. Celle-ci se présentera au bureau de vote où tu aurais dû voter et remettra à la Présidence du bureau de vote :

  • Le formulaire de procuration (complété et signé)
  • Le document qui atteste de ton incapacité à venir voter (certificat médical, attestation de l’employeur ou de l’école, etc.)
  • Sa propre carte d’identité et sa convocation personnelle

Bon à savoir : Pour les élections fédérales, le formulaire de procuration (complété et signé), comprendra directement le motif justifiant l’impossibilité de se rendre personnellement au bureau de vote, sans qu’un document séparé soit annexé au formulaire. Par exemple, si tu es dans l’impossibilité de te rendre personnellement au bureau de vote pour des raisons de santé, ton médecin doit en attester directement sur le formulaire de procuration.